Suivez l’information en temps réel sur  notre page Facebook  https://www.facebook.com/CNAIB.confederation.institut.beaute.esthetique 

 

Retrouvez sur cette page  toutes les démarches administratives et conseils pour votre activité, la bonne gestion de votre équipe et la pérennité de votre entreprise
La CNAIB-SPA se mobilise pour que vous ayez l’information en temps réel afin que vous puissiez bénéficier des mesures mises en place par l’Etat

 

 

 

Retrouvez toutes les informations, mesures et aides 

 

 

 

  • Guide de bonnes pratiques de sécurité sanitaire pour la branche de l’esthétique

Le Guide de bonnes pratiques de sécurité sanitaire pour la branche de l’esthétique est publié sur le site du ministère du travail

Vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien suivant https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/guide_covid_19_bonnes_pratiques_branche_esthetique.pdf

Vous trouverez aussi :

– les consignes salariés

L’employeur doit expliquer les gestes barrières et la nouvelle organisation de l’entreprise autour du Covid 19.

Les salariées doivent attester par « écrit » avoir eu connaissances des consignes sanitaires, des gestes barrières ainsi que l’organisation de l’entreprise pendant cette période…ce document doit  être rajouté au DUERP (document unique), ainsi qu’une copie des autres documents signés et datés.

Informations clientèle

Plan de nettoyage et le registre de suivi et de contrôle des procédures de désinfection

Affichage :

Gestes barrières

Covid-19 les premiers signes de la maladie

Covid-19-porter-un-masque-pour-mieux-nous-proteger-affichette

Covid-19-Bien-utiliser-son-masque-affichette

Consignes-affichage-salle-attente-covid-19

 

 


 

  • EXONÉRATION DES CHARGES

Le gouvernement répond à la demande de l’U2P
exonération de charges les TPE
sur une période de 3 mois…..
les esthéticiennes sont concernées car notre profession à été
soumise à une fermeture administrative.

Le gouvernement vient de prendre la décision d’accorder trois mois d’exonérations de charges sociales aux TPE qui ont été soumises à une fermeture administrative.

L’U2P se félicite que le gouvernement donne ainsi une suite favorable à sa demande.

En effet l’U2P considère que les entreprises qui ont été obligées de cesser leur activité par décision gouvernementale, et qui par conséquent étaient privées de chiffre d’affaires et de bénéfices, devaient bénéficier de l’annulation pure et simple de leurs charges et non d’un simple report qui aurait fragilisé tôt ou tard leur trésorerie.

Cette décision qui porte sur la période courant du 1er mars au 31 mai va permettre aux chefs d’entreprise, notamment aux artisans, aux commerçants de proximité et aux professionnels libéraux, d’aborder la relance de l’activité dans de meilleurs conditions.

Elle répond à la logique « zéro recette, zéro dépense » défendue par l’U2P depuis le début de la crise et contribuera à mieux armer les petites entreprises contre la crise.

 


 

  • Aide de 1500 €

L’aide de 1500€ pour les petites entreprises est renouvelée au titre du mois d’avril, avec quelques aménagements.

L’accès pour faire la demande doit ouvrir le 1er mai :

 ·         https://www.impots.gouv.fr/portail/

·         mon espace particulier (entrer votre numéro fiscal)

·         messagerie sécurisée

·         mes échanges : « écrire » « je demande l’aide aux entreprises fragilisée par l’épidémie COVID-19 »

RAPPEL

Cette aide s’adresse aux commerçants, artisans, professions libérales et autres agents économiques, quel que soit leur statut (société, entrepreneur individuel, association, etc.) et leur régime fiscal et social (y compris micro-entrepreneurs)

C’est le dirigeant de l’entreprise qui doit faire la demande sur son espace « particulier » et non sur celui de l’entreprise.

Par contre, il ne sera accepté qu’une seule demande par entreprise (numéro SIREN) .

Les conditions à remplir pour y avoir droit :

·         Votre chiffre d’affaires est inférieur à un million d’euros (chiffre à proratiser si votre entreprise a été créée depuis moins d’un an)

·         Votre bénéfice annuel imposable (dernier exercice clos) ne dépasse pas 60 000 euros (en rajoutant la rémunération du ou des dirigeants si vous êtes en société)

·         Votre activité a commencé avant le 1er février 2020,

·         Vous n’avez pas déclaré de cessation de paiement avant le 1er mars 2020,

·         Vous ne touchez pas de pension de retraite,

·         Vous n’avez pas de contrat de travail,

·         Vous n’avez pas bénéficié d’au moins deux semaines d’arrêt maladie en avril 2020, avec des indemnités de 800€ ou plus.

·         Vous avez subi une fermeture administrative (arrêté du 15 mars 2020 complétant l’arrêté du 14 mars 2020)  ou une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50% en avril 2020 par rapport à avril 2019 (ou pour les entreprises créées après le 1er avril 2019, par rapport au chiffre d’affaires mensuel moyen sur la période comprise entre la date de création de l’entreprise et le 29 février 2020).

Nouveautés aide d’avril

·         Le chiffre d’affaire d’avril 2020 peut également être comparé au chiffre d’affaires mensuel moyen de l’année 2019 pour apprécier la baisse de 50%.

·         Le montant de 60 000€ :

·         En entreprise individuelle, est doublé si votre conjoint exerce une activité professionnelle régulière dans l’entreprise avec le statut de conjoint collaborateur.

·         En société, il faut retenir 60 000€ par associé dirigeant

ATTENTION :

Les documents attestant du respect des conditions d’éligibilité et du correct calcul du montant de l’aide doivent être conservés par le bénéficiaire et peuvent être contrôlés par les agents de la DGFiP pendant 5 années à compter de la date de versement .